Diagnostiqueur immobilier: le cursus pour en devenir un diagnostiquer immobilier

 

Vous aimez les métiers du bâtiment et désirez-vous professionnaliser en tant que diagnostiqueur immobilier ? Sachez que vous pouvez poursuivre des études dans le domaine et obtenir les certifications correspondantes.

 

Le diagnostiqueur immobilier : une personne de terrain

 

Le diagnostiqueur immobilier est un agent d’expertise qui vérifie l’état d’un bien immobilier avant que le propriétaire ne dépose ses clefs chez le preneur/locataire ou tout simplement avant de commencer des travaux. Il peut travailler en tant qu’agent indépendant, au sein d’une entreprise de diagnostic immobilière ou d’une société immobilière et effectue la plupart de ses services sur terrain, (généralement sur les propriétés des clients). Il est tenu de rédiger un rapport de diagnostic précis dans l’objectif de délivrer un DDT (Dossier de Diagnostic Technique). L’expert en diagnostic peut se faire former par un organisme de formation spécialisé en diagnostics immobiliers et certifié par le COFRAC .

 

Profil requis

Pour devenir diagnostiqueur immobilier, un candidat doit :

  • être titulaire des certifications professionnelles requises dans le domaine du diagnostic immobilier ;
  • avoir suivi une formation solide en bâtiment ou disposer d’une expérience professionnelle dans le domaine ;
  • être capable de manipuler les matériels et outillages spécifiques au bâtiment ;
  • avoir une aisance relationnelle, car il sera souvent amené à interagir avec les clients, les architectes, les notaires, les banques, les collectivités, les ouvriers, … ;
  • être fort en rédaction pour rédiger les rapports d’état des lieux ou pour remplir des paperasses et autres documents administratifs.

Salaire et évolution de carrière

Un diagnostiqueur immobilier débutant peut obtenir une rémunération mensuelle brute entre 1 700 et 2000 euros, sans compter la facturation des intéressements, la voiture de fonction et le téléphone. En montant d’un échelon, il évoluera en tant que responsable technique où il aura à superviser d’autres diagnostiqueurs. S’il obtient une promotion, il deviendra diagnostiqueur grand compte ou formateur, voire responsable d’agence.

 

Formations et certifications

 

Ayant pour rôle principal d’assurer la responsabilité civile et professionnelle de son client, le diagnostiqueur immobilier doit accepter d’endosser toutes les responsabilités relatives à son activité. Une mauvaise expertise peut mettre en danger le preneur/locataire du bien qu’il aura à diagnostiquer. Pour devenir diagnostiqueur immobilier, une personne doit posséder au minimum un BAC+2  qui lui permettra de suivre des formations initiales dans le domaine de la technique du bâtiment et de faire un perfectionnement en DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) qui suggère :

  • un BUT GC – CD génie civil – construction durable ;
  • un BUT MT2E – métiers de la transition et de l’efficacité énergétique ;
  • un BTS bâtiment ;
  • une Licence professionnelle métiers du BTP : génie civil et construction ;
  • une Licence professionnelle métiers du BTP : bâtiment et construction ;
  • une Licence professionnelle métiers du BTP : performance énergétique et environnementale des bâtiments.

Il devra ensuite suivre des formations professionnelles certifiantes en :

  • diagnostic amiante ;
  • diagnostic électricité ;
  • diagnostic ERP (État Risques et Pollution) ;
  • diagnostic État des nuisances sonores aériennes ;
  • diagnostic gaz ;
  • diagnostic mérule ;
  • diagnostic DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) ;
  • diagnostic plomb ;
  • diagnostic termites.
Facebook
Twitter
LinkedIn