Faux plafond : Découvrez les différents types et leurs avantages pour un rendu chic

 

Comme son nom  l’indique, le faux plafond n’en est pas vraiment un. On peut opter d’en installer un pour des raisons pratiques ou pour des raisons esthétiques. Si vous projetez de construire ou rénover votre une pièce de la maison avec un faux plafond, voici tout ce que vous devez savoir à son propos.

Qu’est-ce qu’un faux plafond ?

Présentation

Le faux plafond, autrefois appelé faux plancher, est un plafond suspendu c’est-à-dire qu’il est posé en dessous du véritable plafond pour des raisons différentes :

  • Pour plus d’esthétique : il peut parfois arriver que le plafond soit détérioré ou endommagé. Le faux plafond va venir masquer l’ancien plafond.
  • Pour son côté pratique. Très courant dans les bureaux, le plafond suspendu abrite souvent le réseau de câbles et fils électriques qui seraient trop encombrants sur le sol ou près des murs. Le faux plafond peut également servir à abrite une isolation ou à réduire la hauteur du plafond dans une pièce.

Catégories

Il existe deux sortes de faux plafonds :

  • Le plafond tendu, qui est une toile textile solide tendue entre les murs ou du PVC, du polyuréthane ou du polyester.

Les plafonds tendus qualitatifs et sûrs se caractérisent par un certain nombre de propriétés remarquables et, dans certains cas, constituent l’option la plus optimale pour la finition du plafond.

Les principaux avantages des plafonds tendus sont les suivants :

  • L’installation de la structure elle-même est effectuée sans nécessairement réparer la surface existante du plafond.
  • L’installation d’un plafond tendu standard d’une surface de 15 m2 ne prend pas plus de 5 heures.
    Assurent une isolation thermique et phonique grâce au coussin d’air (hauteur à partir de 3 cm) entre le plafond et la toile.
  • Une variété de couleurs et de types de surfaces de plafond (mat, satiné, brillant, miroir, etc.), ce qui permet de mettre en œuvre les solutions de conception les plus audacieuses, par exemple, créer des arcs, des tentes, des arches, des plafonds à plusieurs niveaux, des plafonds avec des images imprimées, P. En outre, la conception des plafonds tendus permet de cacher les éléments technologiques (ventilation, fils et câbles), le cas échéant.
  • Les plafonds tendus certifiés sont ignifuges et non dangereux pour la santé humaine.
  • Le matériau des plafonds tendus est mécaniquement solide et, en règle générale, selon le fabricant, il peut résister à la pression de 100-150 litres d’eau par 1 m2 sans modifier davantage les dimensions géométriques. En outre, la toile résiste aux effets des graisses, de l’humidité et des solutions détergentes.
  • Le plafond peut être utilisé dans une plage de températures allant de -50 ° à + 50 ° C.
  • La durée de vie de la structure du plafond est d’un demi-siècle. Les sociétés d’installation donnent souvent une garantie pour le plafond tendu établi – 5-10 ans.
  • Les plafonds sont facilement démontables et ré installables sans perte des propriétés opérationnelles et esthétiques.
  • Facile à nettoyer – nettoyé avec un chiffon sec, une solution d’ammoniaque ou de détergent à 10%, suivi d’un essuyage avec un chiffon sec.

Les principaux inconvénients des plafonds tendus provenant de fabricants fiables sont les suivants :

  • La nécessité de protéger la toile des objets pointus.
  • Le prix élevé du matériel et de la conception de l’installation.
  • Le montage et le démontage du plafond s’effectuent à l’aide d’un équipement spécial (pistolet thermique, etc.).
  • Dans les premiers jours suivant l’installation d’un plafond coloré, il est possible de libérer dans l’air un certain nombre de substances utilisées comme solvants dans l’application des peintures.

Le principal inconvénient des plafonds tendus est l’utilisation d’un film PVC bon marché, qui a servi à la fabrication de produits chimiques tels que les phtalates (dérivés de l’acide phtalique), qui donnent de l’élasticité à la toile du plafond et réduisent considérablement son coût. On pense qu’en rejetant les phtalates du matériau du plafond dans l’environnement et en les accumulant dans l’organisme, une personne peut avoir des problèmes de santé.

En général, les plafonds tendus de fabricants connus ne présentent pas beaucoup d’inconvénients, mais de nombreux avantages aident à faire un choix en faveur de ces matériaux.

 

 

  • Le plafond suspendu inclue une structure de rails pour accueillir les plaques de PVC, de plâtre ou même de céramique et de terre cuite.

 

 

Les principaux avantages d’un plafond tendu :

Les multiples avantages des plafonds suspendus permettent tout aussi bien de les utiliser pour la décoration de la pièce dans les nouvelles constructions et la rénovation des bâtiments. Ils permettent de cacher les irrégularités, les taches et autres défauts du plafond principal. Les plafonds suspendus ne nécessitent pratiquement aucun entretien supplémentaire, ce qui permet d’économiser l’énergie et l’argent nécessaires aux réparations majeures ou mineures. Lavez le plafond avec un chiffon doux et du détergent.

Les plafonds tendus ne craignent pas les fuites – ils maintiennent parfaitement une grande masse d’eau en cas d’inondation de l’appartement du dernier étage et du toit. Ils n’accumulent pas l’électricité statique, ne supportent pas la combustion, et sont complètement sûrs et il est recommandé de les utiliser dans les jardins d’enfants et les écoles, dans les établissements de santé qui exigent la stérilité. Avec l’aide d’un plafond tendu, on obtient une surface parfaitement plane et uniforme qui ressemble à un plafond solide, et donne à la pièce un excellent aspect fini et esthétique.

Le plafond tendu n’est pas sujet à la dégradation, ne souffre pas de l’humidité, il n’y a pas de condensation, ce qui est important pour les piscines, les salles de bains, les laboratoires. Il résout les problèmes de plafonds dont le lait de chaux s’effrite sans que la poussière ne manque. La couche d’air formée entre la tension et les plafonds principaux crée un effet d’isolation thermique. Les plafonds tendus aident à cacher les communications de gaz, d’eau et d’air usées. Pour les réparations, le plafond peut être facilement retiré – le réassemblage ne dégrade pas la qualité de la toile.

Les principaux inconvénients et problèmes des plafonds suspendus :

Malgré ce grand nombre d’avantages, il faut noter les inconvénients existants des plafonds suspendus, mais il s’agit plutôt d’imprévus. En particulier, le facteur psychologique – toit en tissu mince fait que certaines personnes s’interrogent sur sa fiabilité et sa durabilité. Par conséquent, pour démontrer la force plafond tendu en utilisant des techniques spéciales qui augmentent les coûts d’exploitation de la mise en œuvre. Un inconvénient important d’un plafond tendu est sa valeur. Elle est supérieure à celle de tous les autres types de finitions. Toutefois, compte tenu de la longue durée de vie du plafond, le coût ne semble pas élevé. L’inconvénient le plus grave et le plus difficile à corriger est la peur des objets tranchants. Vous ne pouvez pas utiliser la brosse pour nettoyer le plafond, car le film est très serré et peut se briser sous l’effet de la brosse. Les plafonds tendus sont fabriqués sur commande, ils ne peuvent donc pas être utilisés dans une pièce dont la géométrie est différente des autres.

Quel est le meilleur type de faux plafond ?

Faux plafond en gypse

Ce type de faux plafond est très esthétique mais il n’est pas aisé de l’installer. En effet, le plafond est recouvert de feuilles de gypse qui pèsent lourd et dont la pose nécessite la main d’œuvre de deux personnes ou d’un élévateur.  La finition ne doit pas être négligée. Le prix, à titre indicatif, du panneau de gypse dépend de son type : le panneau hydrofuge, le panneau flexible et le panneau régulier coutent entre 11,5 € à 13 € et lorsqu’il est résistant au feu, il coute environ 15 €.

 

Faux plafond en plâtre

Pratique à installer et économique, il permet d’accueillir les câbles électriques ou l’isolation dans un espace appelé « plénum ». La finition peut être complétée avec une peinture ou un enduit. La structure qui va le recevoir peut aussi bien être en bois, en métal ou en béton. Avec le prix de la pose par un professionnel, il faut prévoir entre 20 à 30 € le m² plus le tarif horaire de l’artisan qui peut aller jusqu’à 40 € de l’heure.

 

Faux-plafond en bois

Pour un effet naturel, rien ne vaut le bois. Il confère à la pièce une ambiance chaleureuse et confortable. Un faux plafond en bois se décline en plusieurs essences : le pin, le chêne, le sapin… et il permet une bonne isolation, aussi bien acoustique que thermique. On peut ensuite décider d’une finition cirée, lasurée, peinte ou encore vernie. Le prix dépend du matériau : le chêne va valoir entre 40 et 80 € le m², le pin massif entre 15 et 35 € le m² et les bois exotiques, entre 30 et 50 €  le m².

 

Quel est le coût d’un faux plafond ?

 

De multiples facteurs interviennent dans le calcul du coût d’un faux plafond par mètre carré, notamment :

  • Le design : Plus le design du faux plafond est complexe, plus il est coûteux.
  • La taille : Le prix est faible pour une surface de plafond plus grande, car les matériaux nécessaires peuvent être achetés en gros et au prix de gros.
  • Qualité : Si vous optez pour des matériaux de haute qualité, le prix est plus élevé. Mais comme les matériaux de haute qualité sont durables, le retour sur investissement (ROI) est plus élevé.
  • Disponibilité : Si les matériaux que vous utilisez sont facilement disponibles sur le marché, les coûts de transport et de logistique peuvent être réduits.
  • Coûts supplémentaires : Il s’agit du coût des finitions, des aménagements, de la découpe, de l’éclairage, des accents, etc.

Où installer un faux plafond ?

Dans la cuisine

Le faux plafond dans la cuisine peut aider à masquer des conduits d’aération ou des tuyaux d’évacuation comme celui d’une hotte par exemple.  Mais il va surtout contribuer à la décoration car il pourra permettre d’installer plus d’éclairage dans une pièce en y ajoutant des spots lumineux, il en va de même pour les autres pièces de la maison comme la chambre ou la salle de séjour. Et un grand atout, si on opte pour des plaques résistantes au feu, le faux plafond va ralentir la propagation du feu en cas d’incendie.

 

Dans des locaux professionnels

Ainsi qu’il l’a été expliqué précédemment, qui dit bureaux dit forcément ordinateurs, machines et téléphones fixes. Ces appareils nécessitent de nombreux câbles électriques qui rendraient tout travail impossible s’ils étaient laissés par terre. Le faux plafond permettra de les ranger  là où ils ne gêneront personne.

 

Les avantages et inconvénients

  • Les plus : il dissimule les imperfections du plafond et c’est un élément de décoration très contemporain, il permet de faire passer des câbles et les dissimuler comme les éléments électrique ( voir comment installer un branchement va et vient )
  • Peu onéreux, il évite les lourds travaux de rénovation.
  • Les moins : il doit être entretenu régulièrement pour durer. Il faut également garder à l’esprit que cacher un problème grave (par exemple des dégâts des eaux  sur le vrai plafond) ne le résoudra pas.

Une multitude de conseils en déco, travaux, immobilier, et entretien de la maison pour vous guider au mieux et trouver de l’inspiration

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.