Neflier du japon: 6 raisons d’opter pour l’arbre du Japon dans votre jardin

Le bibassier ou néflier du Japon est un arbre plutôt originaire de Chine, mais naturalisé au Japon. C’est un arbre aux allures tropicales avec un aspect décoratif très plaisant à voir. L’arbuste est constitué par un feuillage ovale, vert et luisant. A l’arrivée de la saison printanière, les fruits ronds prennent un aspect orangé, connus pour leur saveur douce et sucrée. Aimeriez-vous planter un neflier du japon dans votre jardin ? Voici toutes les informations importantes à connaitre.

Néflier du japon : Quelle est son histoire ?

Le néflier du Japon est un arbre fruitier orné de fruits avec une saveur très proche de la pêche, du citron et de la mangue. Originaire de la Chine et du Japon, cette espèce est connue pour sa beauté exceptionnelle, donnant une touche exotique et tropicale à son espace extérieur.

Son nom scientifique vient du grec « eriobotrya », signifiant grappe. Ce nom fait référence à la forme des jeunes rameaux. Le bel arbre peut facilement atteindre près de 10 m de hauteur. Il est orné d’un feuillage persistant et nervuré, avec des fleurs blanches parfum amandes.

Les fruits sont récoltés pendant le printemps, avec une chair tendre très riche en vitamines et en calcium. Les variétés de neflier du japon :

  • Eriobotrya japonica Champagne, avec des fruits de couleur blanche ;
  • Eriobotrya Peluche, orné de fruits de couleur jaune pâle d’une douceur exceptionnelle ;
  • Eriobotrya japonica Early Red, orné de fruits de couleur rouge orangé, surtout présent aux Etats-Unis.

 

Où planter un néflier du japon ?

Le néflier du Japon peut être planté en automne ou au printemps, en dehors des périodes de forte chaleur et de gel trop intense. L’arbre à ornement de fleurs peut être cultivé en pleine terre ou en pot.

 

La plantation en pleine terre

Planter un neflier du japon sur un angle de mur à l’extérieur est un moyen efficace pour protéger l’arbre des vents froids. L’exposition au soleil est indispensable pour la floraison et la fructification. Avec le soleil, les fruits seront encore meilleurs.

Les arbres apprécient particulièrement le sol drainé et fertile. A l’arrivée de l’hiver, il convient de couvrir le sol de plantation par des pailles.

 

La plantation en pot

Il est tout à fait possible de planter son bibassier dans un grand pot pour le mettre ensuite sur la terrasse. Cette option permet de rentrer votre belle plante pendant l’hiver. Prenez un bac de grande taille avec du substrat pour assurer une meilleure croissance de la plante.

 

Comment s’entretient-il ?

Après mise en terre ou en pot, le néflier du Japon ne demande que peu d’entretien, voire rien du tout. Un rajout d’engrais à l’automne et au printemps est nécessaire pour favoriser son développement. Voici quelques conseils pour l’entretien de la plante :

 

Coupe

Un bibassier doit être taillé une fois tous les ans, avec parcimonie. La période idéale pour couper l’arbre est entre juillet et aout, après avoir récolté les fruits. Retirez les bois morts et les mauvaises branches. 

Les branches gênantes et mal orientées peuvent être enlevées ou raccourcies pour donner un aspect rustique agréable à regarder.

 

Comment réaliser une bouture ?

Entre Juin-Juillet, le néflier peut se multiplier avec le bouturage. Pour réaliser une bouture, il faut :

  • Tailler l’extrémité d’une branche souple sans fleurs, d’une longueur de 10 à 15 cm ;
  • Enlever les feuilles persistantes au niveau de la partie inférieure de la branche ;
  • Mettre la moitié de la bouture dans un mélange composé de terreau et de sable ;
  • Maintenir ce mélange humide, laissant apparaitre de nouvelles racines ;
  • Placer chaque bouture dans un pot à l’automne ;
  • Maintenir le substrat humide et frais avec un arrosage régulier ;
  • Rentrer la bouture à l’abri du gel et des agressions extérieures pendant l’hiver.

Le printemps suivant, votre bel arbre pourra se développer dans le jardin dans son emplacement définitif.

 

Comment planter un neflier du japon ?

Pour planter le néflier, il faut creuser un trou avec un volume trois fois supérieur à celui de la motte. Ameublir la terre pour le mélanger avec du compost. Pour les terres lourdes, l’idéal serait de rajouter un peu de sable.

Mettre la moitié de votre motte en terre, en veillant à ce que le collet soit au même niveau que le sol. Reboucher puis tasser avec un arrosage régulier.

 

Les fruits du neflier du japon se mangent-ils ?

Le fruit du bibassier est appelé bibace ou bibasse. Il se consomme bien mur. La conservation de ces fruits n’est pas simple du fait que la nèfle ne met pas beaucoup de temps à s’abimer. Les nèfles peuvent se cuisiner en confiture, en compote ou en jus de fruits selon les préférences de chacun.

Il est tout à fait possible de cueillir les fleurs de votre néflier pour en faire du thé. Le thé de néflier est connu pour ses propriétés antioxydantes et ses vertus permettant de traiter le diabète de type 2. D’ailleurs, ces feuilles sont essentielles dans la médecine traditionnelle chinoise et japonaise.

 

Pourquoi mon neflier du japon ne donne pas de fruits ?

Il se peut que le néflier du Japon ne produise qu’une quantité réduite de fruits, voire rien du tout. Si votre bibassier ne donne pas de fruits, la cause peut être une terre trop sèche, entrainant la chute des fruits avant l’heure.

La forte chaleur et la sécheresse peuvent avoir un impact négatif sur votre arbre. Il vaut mieux le planter dans une zone mi-ombre en terre humide.

Paillez la surface du sol et n’hésitez pas à rajouter des matières organiques en tout genre pour la favorisation de la croissance : tontes de gazon, paille, BRF à base de copeaux de bois.

 

Comment choisir son neflier ?

Vous êtes certainement en train de vous demander quel neflier du japon choisir pour votre jardin. Le choix va dépendre des caractéristiques de votre région, de l’espèce que vous préférez, mais aussi du budget.

L’idéal pour faire un bon choix est de se rendre directement en boutique spécialisé pour bénéficier de meilleurs conseils de professionnels. 

 

Combien coute un neflier du japon ?

Le prix est essentiel pour prévoir un budget d’achat d’arbres et d’arbustes. Le prix d’un bibassier varie d’une boutique à une autre selon les spécificités de chaque plant

Pour vous donner une idée du budget à prévoir pour l’achat d’un arbre fruitier comme tel, voici quelques prix moyens pratiqués sur le marché :

  • Une demi-tige de bibassier entre 8 et 10 cm dans un pot de 10 litres coute 84 euros environ ;
  • Une demi-tige de bibassier entre 6 et 8 cm dans un pot de 15 litres peut couter environ 55 euros ;
  • Une demi-tige de bibassier entre 8 et 10 cm dans un pot de 18 litres coute environ 69 euros ;
  • Une demi-tige de bibassier entre 5 et 6 cm dans un pot de 20 litres coute environ 45 euros.

Il est tout à fait possible de consulter des sites en ligne pour voir les fourchettes de prix. Ainsi, vous pouvez commander et demander une livraison à domicile sans se déplacer.

 

Une multitude de conseils en déco, travaux, immobilier, et entretien de la maison pour vous guider au mieux et trouver de l’inspiration

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.