Philodendron: 7 choses à absolument savoir!

Le philodendron est une plante d’intérieur très appréciée pour sa beauté et son allure élégante. Avec un feuillage décoratif et facile à entretenir, la plante se décline en différentes variétés. L’arbuste possède un charme désuet avec un côté assez nostalgique, donnant une touche de verdure à votre espace de vie. Où mettre son philodendron ? Comment faire pour entretenir sa plante ? Pour répondre à ces questions, voici tout ce que vous devez savoir à ce propos.

Qu’est-ce qu’un philodendron ?

Un philodendron est une plante au feuillage vert, appartenant à la famille des aracées. Elle est originaire des régions forestières d’Amérique du Sud. Aujourd’hui, les philodendrons ornent nos intérieurs avec leur feuillage décoratif en forme de flèche.

Alliant design et élégance, les plantes d’intérieur s’adaptent facilement à tous les styles de déco intérieure : style scandinave, style ethnique ou encore style bohème.

Pour sublimer encore plus votre belle plante, optez pour un emplacement de choix, dans un pot ou sur un marchepied aux couleurs de la pièce. Les propriétés dépolluantes des philodendrons sont indéniables. On peut distinguer différentes variétés de cette plante :

  • Le Monstera, avec une taille et un feuillage spectaculaire ;
  • Le Brasil, avec des feuilles tombantes ;
  • Le Red Emerald, avec de beaux revers rouges ;
  • Le Cobra arboré de taches blanches ;
  • Le Xanadu, avec une belle silhouette.

Où mettre le philodendron ?

Le philodendron peut être placé en intérieur comme en extérieur.

La plantation en pot

Pour une plantation en intérieur, les philodendrons se plaisent dans un pot, avec un terreau rempotage ou un terreau spécial pour plantes d’intérieur. Il faudra s’assurer que le pot soit bien percé pour éviter la stagnation des racines dans l’eau.

La plante se plait à un endroit lumineux, sans être en contact direct avec les rayons du soleil. Le pot doit être placé loin des sources de chaleur comme un radiateur.

La plantation en extérieur

La culture du philodendron en extérieur ne peut se faire que sous certaines conditions spécifiques. La croissance de la plante nécessite une température d’au minimum 15°C. Pour ceux qui habitent dans une région froide, il vaut mieux privilégier la plantation en intérieur.

Pour les régions aux températures tropicales, les philodendrons seront parfaitement adaptés dans le jardin. Choisir un endroit ensoleillé partiellement, puis mélanger de la terre et du terreau.

Comment entretenir ma plante philodendron ?

La plante tropicale demande un minimum d’entretien pour garantir une bonne croissance :

L’arrosage

Pour garder toute la beauté du feuillage, la plante doit être arrosée régulièrement. Durant la période de croissance, l’arrosage est nécessaire à partir du moment où le sol en surface commence à devenir sec.

Entre le mois de novembre et le mois de février de l’année, les séances d’arrosages sont à réduire. Il s’agit de la période de repos de la plante. Assurez-vous tout de même à ce que le terreau ne soit pas complètement sec.

Quel engrais utiliser ?

Très facile à cultiver, le philodendron ne demande que très peu d’entretien. Ces plantes vertes offrent également une excellente résistance aux maladies. Un rajout d’engrais peut être utile de temps en temps.

Pour assurer la croissance de votre plantation, utilisez de l’engrais liquide tous les 15 jours. L’ajout d’engrais peut être stoppé pendant la saison de repos.

Le rempotage du philodendron

Besoin de remporter vos plantes vivaces ? Voici les étapes à suivre :

  • Prendre un pot plus grand que l’ancien ;
  • Placer une couche de drainage à base de billes d’argile ou de pouzzolane dans le fond du pot ;
  • Mettre du terreau spécial pour plantes d’intérieur ;
  • Rajouter un tuteur rembourré avec des fibres de coco pour les variétés grimpantes.

Le rempotage peut se faire tous les deux ou trois ans, selon la croissance de la plante. Pour les plus grandes espèces, l’idéal est de procéder à un surfaçage tous les ans. Cela consiste à remplacer le substrat de seulement quelques centimètres au lieu d’un rempotage complet.

Pour plus de praticité, utilisez un support à roulettes en-dessous des pots de fleurs pour vous ménager le dos.

Quelle exposition pour un philodendron ?

Etant une plante tropicale, le philodendron a besoin de chaleur, de lumière et d’humidité pour son développement et sa croissance. Le pot devra alors être placé dans un endroit suffisamment chaud, avec une température entre 15°C et 25°C durant toute l’année.

Un emplacement proche d’une ouverture serait idéal pour réguler la lumière naturelle du soleil. Il faut éviter de placer votre plante directement en plein soleil pour éviter de bruler les feuilles. Rajoutez d’autres plantes tropicales pour la culture en bac pour apporter de l’harmonie.

Pourquoi les feuilles de mon philodendron jaunissent et tombent ?

Les feuilles de vos plantes jaunissent et tombent ? Cela peut survenir d’un problème d’arrosage. Le problème le plus fréquent est l’excès d’arrosage. L’absence d’eau au niveau des racines peut entrainer un jaunissement des feuilles.

Seulement, les passionnés de jardiniers amateurs ignorent souvent que l’excès d’eau peut également faire jaunir et tomber les feuilles des plantes vertes. Cela est causée par les racines qui pourrissent.

Dans les plus rares cas, le jaunissement du feuillage vert peut aussi être provoqué par un manque d’azote. Il faut noter que l’azote joue un rôle essentiel dans le processus de photosynthèse. Une chute de l’élément stoppe la croissance de la plante.

Pourquoi les feuilles noircissent ?

Et les feuilles qui noircissent ? C’est un signe que vos plantes ne sont pas en bonne santé. Un mauvais arrosage, un dessèchement des racines ou encore un manque de lumière peuvent en être les causes. Les philodendrons sont sujets à des maladies et des ravageurs pouvant faire noircir ses feuilles :

  • Les araignées rouges, de la famille des acariens, tissant des toiles pouvant freiner le développement de la plante ;
  • Les cochenilles, qui entraine un affaiblissement de la plante.

Commet sauver un philodendron ?

Pour sauver vos plantes vertes, la première chose à faire est de vérifier l’état du terreau. Si cela n’est pas encore très préoccupant, il est possible d’attendre que l’eau s’évapore et attendre que le substrat soit sec.

Une fois que le sol est bien asséché, laissez reposer pendant quelques jours avant de recommencer l’arrosage. Pour les cas les plus préoccupants, un rempotage de la plante est requis. Lors du rempotage, privilégiez les engrais naturels.

En cas de présence d’araignées rouges, pulvérisez une solution d’huile essentielle à base de romarin. Pour les cochenilles, utilisez plutôt une solution à base d’alcool et de savon noir.

Comment enlever la fumagine sur les feuilles ?

Lorsque les feuilles de votre philodendron laissent apparaitre des résidus de suie noire pendant la nuit, cela s’appelle de la fumagine. Il s’agit d’une maladie très connue par les jardiniers confirmés. La fumagine peut se développer à cause de la présence d’insectes et de parasites en tout genre.

Pour s’en débarrasser, s’assurer que la plante est bien nourrie et arrosée comme il faut. Une plante mal nourrie sera extrêmement vulnérable.

Optez pour d’autres variétés de plantes dans le jardin ou dans le bac pour garantir une protection naturelle contre diverses maladies.

Facebook
Twitter
LinkedIn