Que faire si vous constatez un problème à la réception d’un chantier ?

Les top astuces

Avant de prendre les clés d’un chantier à la fin des travaux, il est recommandé de le visiter afin de vérifier si tout est conforme au contrat. En cas de détection d’un problème, vous pourrez alors amener l’entrepreneur à en faire la réparation. Pour cela, il faut suivre une certaine procédure. Dans cet article, nous expliquons comment faire dans de telles circonstances.

Réception de chantier : identifiez le problème et sa source

À la réception de votre chantier, vous devez procéder à une vérification complète du bâtiment. Comme l’explique le site groupe-expert-batiment.fr, le but est de s’assurer que le travail a été fait de manière professionnelle et dans la forme convenue, et que les matériaux ont été bien posés. Pour faire cette opération de vérification, vous pouvez vous servir de votre devis ou du cahier des charges. Durant l’inspection, vous devez faire attention au moindre détail : la plomberie, la menuiserie, la maçonnerie, etc.

Les problèmes les plus couramment constatés sont relatifs aux malfaçons, aux finitions, aux défauts de constructions, à la non-conformité des plans et au non-respect des normes en vigueur. Il est alors conseillé de contrôler les murs, les installations électriques, les plafonds, les sanitaires, la toiture, les façades, etc. Vous pourrez ainsi facilement identifier les potentiels problèmes. Ces derniers proviennent le plus souvent d’une mauvaise exécution des travaux, de matériaux défectueux, d’erreurs de conception ou encore des aléas climatiques.

N’hésitez pas à vous munir d’un appareil photo ou d’un smartphone de qualité afin de prendre les images des anomalies que vous aurez constatées. Utilisez un appareil électrique et une lampe pour vous assurer du bon fonctionnement de toutes les prises. Prévoyez une torche pour mieux scruter les zones sombres. Munissez-vous aussi d’un bloc-notes et d’un stylo pour noter tout ce que vous aurez constaté. Il faut souligner que les défauts constatés doivent être mentionnés dans un procès-verbal de réception. L’idéal est aussi de faire appel à un professionnel tel qu’un architecte qui saura mieux conduire cette inspection.

nouvelle construction chantier expert

Évaluez le risque posé par le problème et prenez des mesures immédiates pour le résoudre ou le contenir

Après l’identification de chaque problème, vous devez évaluer le risque que cela représente, c’est-à-dire les potentielles conséquences qu’il peut engendrer. Il peut s’agir de risques pour la sécurité des occupants, de coûts supplémentaires relatifs aux réparations, de problèmes de durabilité de l’infrastructure ou des éléments concernés ou encore de la baisse de la valeur du bien immobilier. Il faut voir si le problème peut s’aggraver au fil du temps ou s’il peut se reproduire. Une fois que vous avez évalué les risques que présentent les défauts détectés, vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées pour y remédier.

Après l’évaluation du niveau de risque que présente chaque défaut, il est indispensable de mettre en place un plan pour leur résolution. Il est conseillé de les classer en fonction de leur gravité. Ceux qui ont un impact sur la sécurité des occupants et sur la qualité de l’infrastructure doivent être priorisés et être immédiatement résolus. Si cela est possible, vous pouvez mettre en place des mesures correctives temporaires pour contenir les défauts qui peuvent évoluer ou qui peuvent mettre à mal la sécurité du bâtiment et de ses habitants. Cela permettra d’éviter que le problème ne s’aggrave avant l’intervention proprement dite.

Notifiez le problème aux parties concernées et fournissez des détails si nécessaire

Après la détection des risques, vous devez les notifier à l’entrepreneur qui a effectué les travaux. L’idéal serait que ce dernier soit présent à vos côtés au moment de la visite. Dans ce cas, il vous suffit de remplir les deux procès-verbaux qu’il vous remettra. En l’absence de l’entrepreneur, vous pouvez l’informer par écrit ou par téléphone. Vous devez être clair et précis dans vos déclarations. Il est conseillé de donner toutes les informations sur les soucis rencontrés et les dommages qu’ils peuvent causer. En cas de problème important, pensez à rédiger une lettre de notification formelle et professionnelle. Dans votre courrier, exigez des réponses et des actions spécifiques pour la résolution des défauts détectés. Un délai de huit jours vous est accordé après la visite des lieux pour la formulation de vos réserves.

Il est indispensable de prévenir tous les artisans susceptibles d’intervenir si le problème détecté a un impact sur d’autres parties du bâtiment. Les notifications doivent être ainsi envoyées à toutes les parties concernées. N’oubliez pas de garder une trace de toutes vos communications et des notifications envoyées. Notez qu’il est possible de consigner une partie du prix restant à solder jusqu’à ce que les travaux et les réparations indispensables soient effectués. Le montant pouvant être retenu peut aller jusqu’à 5 % du prix total des travaux lorsque les clauses du contrat le permettent. La somme est ensuite payée dès que les réparations sont faites.

Une multitude de conseils en déco, travaux, immobilier, et entretien de la maison pour vous guider au mieux et trouver de l’inspiration

Catégories

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.