Zoom sur les différents types de charpente

Les top astuces

Indispensable dans les travaux de construction, la charpente a évolué au fil des années pour répondre à divers besoins. Découvrez ici les différents types de bâtis et la différence entre le modèle en bois et la charpente industrielle.

Les différents types de charpente

En construction, il existe différents types de charpentes pour couvrir le toit des bâtiments. Il existe notamment la charpente traditionnelle, industrielle, métallique ou à toit plat.

Les charpentes traditionnelles et métalliques

La charpente traditionnelle est la plus connue parce qu’elle est très ancienne. Comme expliqué sur le site obat, elle est réalisée par des artisans professionnels. Si vous optez pour ce type de charpente, engager un charpentier professionnel près de chez vous serait un choix judicieux. Pour cela, vous pouvez utiliser un répertoire en ligne de différents corps de métier du bâtiment dont l’expertise est avérée.

La charpente artisanale est un assemblage de gros bois sans connecteurs. Ce type de charpente est constitué de plusieurs éléments que sont la ferme, les pannes, les chevrons et les liteaux. De forme triangulaire, elle peut être en métal ou en bois. Son rôle est de supporter la couverture à pente. Les pannes sont par contre des bois placés de façon horizontale sur les fermes.

Elles permettent de supporter les chevrons et les liteaux puis de relier les fermes entre elles. La charpente traditionnelle, ce sont en outre des chevrons qui sont disposés sur les pannes avec un écartement d’environ 40 cm. Vous avez enfin le liteau et la volige qui font partie des constituants de la charpente traditionnelle.

Dotée de la même structure que la charpente traditionnelle, la charpente métallique est composée d’aciers laminés ou doux. Avec les mêmes caractéristiques que les bétons armés, elles sont cependant plus légères. Très résistantes, ses poutrelles peuvent revêtir différentes formes : U, I ou H. Ce type de charpente offre l’avantage de s’adapter à tous les styles et à toutes les formes. Cette structure est cependant légère avec peu de murs porteurs. Enfin, contrairement au modèle en bois, la charpente métallique ne nécessite aucun traitement.

charpente métallique

Les charpentes : industrielle et à toit plat

La charpente industrielle se démarque du modèle traditionnel par des connecteurs métalliques. Elle est assemblée avec des arbalétriers, des entraits et des poinçons. Aussi appelée charpente fermette, elle se caractérise en outre par des constituants légers et une installation facile. Offrant un excellent rapport qualité-prix, elle est généralement préfabriquée puis posée par des artisans qualifiés.

La charpente à toit plat est un modèle caractérisé par une inclinaison de 2 à 15 degrés. Lorsque cette dernière est de 2 degrés, cela facilite l’évacuation des eaux de pluie. À 15 degrés, elle est par contre appelée charpente inclinée. Dans la pratique, nous distinguons deux types de charpente à toit plat : accessible et non accessible. Le premier modèle vous permet d’aménager une terrasse, avec la possibilité de créer des pièces à l’étage. Votre toiture peut en outre servir efficacement de coin jardin. Le toit plat non accessible est par contre construit principalement avec du béton, un bac-acier et des panneaux à copeaux orientés.

Charpente en bois et charpente industrielle : quelles différences ?

Entre la charpente traditionnelle et le bâti industriel, le choix n’est pas toujours aisé pour les particuliers. Pour vous aider, nous vous présentons les spécificités de chaque modèle de charpente qui différencient les deux types. Très répandue, la charpente traditionnelle est faite en bois avec une structure particulièrement lourde. En kit ou prémontée, elle nécessite l’expertise d’artisans qualifiés pour son installation. En plus de l’apport de volume à votre intérieur, ce type de charpente vous permet d’aménager des combles.

La charpente industrielle est par contre composée de fermes en bois, assemblées par des connecteurs métalliques. Cette structure métallique constitue sa première différence avec le modèle classique artisanal. Le métal utilisé est généralement l’acier ou quelques fois de l’aluminium. Ce type de charpente est d’ailleurs celui utilisé dans la plupart des constructions contemporaines. Offrant un aspect moderne et très esthétique aux bâtiments, la charpente industrielle se démarque aussi par sa conception rapide. Elle est en effet préfabriquée en atelier puis assemblée à l’usine. Une fois que la charpente est livrée sur le chantier, les artisans s’occupent de son installation.

Quelques notions importantes sur l’assemblage de poutres

L’assemblage de poutres est une phase essentielle dans tout travail de charpenterie. C’est une tâche qui vise à améliorer la résistance de la toiture et du bâtiment. En tant que particulier, vous devez savoir qu’il existe plusieurs types d’assemblages de poutre. Vous avez par exemple l’assemblage des pièces bout à bout qui est indiqué pour recouvrir les grandes surfaces. Il y a aussi l’assemblage en T qui se décline en plusieurs formes. Nous avons ainsi les assemblages : tenon-mortaise, à paume, à gargouille et celui à mi-bois.

Les assemblages de chevrons permettent quant à eux de répartir le poids de la toiture sur les pannes. Le moisement sur poteau consiste en outre à faire des entailles sur des pièces de bois parallèles, formant un cadre. Ces dernières sont appelées des moises.

Une multitude de conseils en déco, travaux, immobilier, et entretien de la maison pour vous guider au mieux et trouver de l’inspiration

Catégories

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.