5 conseils pour éviter d’éventuelle rechute après arrêt du tabac

La décision est prise, vous arrêtez de fumer. Mais, la difficulté majeure, c’est que l’envie reste là et qu’il s’avère souvent difficile d’y résister. Pour y arriver avec succès, vous devez vous faire aider par vous-même d’abord, puis par votre entourage. En suivant quelques conseils, vous pouvez devenir durablement un réel non-fumeur tout en sachant ignorer vos envies. Changez votre perception du tabac et préparez-vous à franchir la plus grande étape du sevrage : éviter la rechute.

 

Les raisons conduisant à l’arrêt du tabac

Sur le site https://arreter-de-fumer.net ou https://www.allodocteurs.fr, vous pouvez consulter une variété de rubriques qui vous aident à faire face à l’arrêt du tabac. C’est une très bonne décision de votre part et voici quelques raisons fréquentes qui poussent les fumeurs à procéder au sevrage :

  • problème d’ordre financier ;
  • prendre garde à la baisse de sexualité ou de fertilité ;
  • peur de tomber gravement malade (cancer du poumon, problèmes respiratoires, accident vasculaire cérébral, …) ;
  • prévoir la naissance d’un bébé en bonne santé ;
  • souhait d’avoir un mieux-être immédiat.

Les motifs de rechute après l’arrêt du tabac

Après l’arrêt du tabac, le risque de rechute est élevé et bien fréquent. D’ailleurs, la rechute fait partie intégrante du processus de sevrage tabagique. Il est donc primordial de s’y préparer pour mieux surmonter les tentations. Dramatiser la situation ou se culpabiliser d’une rechute n’est pas préconisé. Il importe d’envisager diverses stratégies de prévention convenable à une situation précise. Pour cela, la connaissance des raisons pouvant conduire à une rechute peut aider à rester vigilant. Les facteurs prédictifs d’une rechute sont :

  • la persistance de la dépendance physique ;
  • la pression sociale ;
  • la perte de motivation ;
  • un stress aigu ou chronique ;
  • la consommation de café ou d’alcool ;
  • la prise de poids.

Mécanisme de la rechute après arrêt du tabac

Origine de la dépendance

La dépendance au tabac s’explique par un phénomène complexe qui se déroule en plusieurs étapes : 

  • découverte d’une substance offrant une sensation de bien-être cérébral ;
  • envie de renouveler cette sensation ;
  • adaptation réduisant l’effet qui incite à augmenter la dose ;
  • mutation de l’ADN des cellules pulmonaires due aux produits chimiques contenus dans les cigarettes.

L’effet récompense menant à la rechute

En allant se faire aider par un médecin spécialiste du sevrage tabagique, il vous aide à prévenir tout risque de rechute. La rechute peut être précoce, survenue après trois mois d’arrêt ou tardive. Plus une personne fume, plus les récepteurs nicotiniques dopaminergiques augmentent, induisant la stimulation du système de récompense cérébrale. En période d’arrêt du tabac, le fumeur a une sensation de manque. Cela est dû à une baisse de la dopamine cérébrale, d’où l’effet récompense conduisant à une rechute. Et pour éviter tout risque de rechute, les conseils suivants pourraient vous aider.

 

Des conseils permettant d’éviter la rechute après l’arrêt du tabac

Évitez tout contact avec des fumeurs

Afin de poursuivre l’effort déjà entamé pour l’arrêt du tabac, il importe d’éviter tout endroit où fumer n’est pas interdit (les bars et clubs, …). Préférez plutôt la fréquentation des non-fumeurs tout en vous éloignant des autres sources d’envie de fumer : consommation d’alcool, soirée mouvementée avec des amis ou collègues, …. Partagez avec vos familles et amis que vous abandonnez le tabac pour qu’ils puissent vous aider à surmonter vos difficultés. 

Adoptez un esprit positif

Une fois que la décision est prise de procéder à l’arrêt du tabac, changez votre mode de pensée et votre façon de voir les choses. Imaginez tous les avantages que vous procure une vie sans tabac : amélioration du goût et de l’odorat, éclaircissement du teint, vie sexuelle améliorée, etc. Soyez plus conscient de votre comportement autodestructeur lorsque vous fumez.

Ayez vos propres convictions

Pour mieux vous confronter à la réalité suite à l’arrêt du tabac, nourrissez votre esprit avec vos propres convictions. Assurez-vous que la nicotine vous rend plus tendu et plus nerveux et jamais le contraire, la détente. Libérez-vous des sensations de plaisir temporaire en fumant de la cigarette et pensez à la réelle amélioration de votre santé en arrêtant de fumer. 

Se mettre à la pratique du sport

Vous mettre à pratiquer plus d’activités physiques est un bon moyen qui vous permet de réussir l’arrêt du tabac sans risque de rechute. Pratiquez davantage de sport pour diminuer les tensions quotidiennes et libérer vos stress. C’est à la fois efficace et agréable pour augmenter votre estime de soi et renforcer votre nouvelle identité.

Autres stratégies clés pour réussir l’arrêt du tabac sans rechute

Outre ces conseils susmentionnés, vous devez aussi : 

  • recourir l’aide d’un professionnel et de votre entourage ;
  • accorder à vous-même des récompenses à chaque étape réussie ;
  • dépasser votre envie de fumer en étant fier de vous, d’avoir réussi à arrêter le tabac ;
  • modifier votre environnement quotidien : jeter les briquets, cendriers et cigarettes, avoir toujours quelque chose dans votre main, etc.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn