6 conseils pour prendre soin de votre bromelia

Appartenant à la famille des Broméliacées, le bromelia est une plante tropicale qu’on trouve dans les forêts d’Amérique du Sud. Préférant les atmosphères chaudes et humides, certaines fleurissent directement sur les branches d’arbres au cœur des grandes forêts.

Les bromelias sont des plantes d’intérieur colorées qui réclament peu d’entretien. Elles peuvent être cultivées dans des intérieurs chauffés mais nécessitent tout de même beaucoup d’humidité.

Les broméliacées apportent une touche exotique à la maison et donnent une impression de tropiques et de climats ensoleillés. Cultiver un bromélia comme plante d’intérieur est facile et apporte une texture et une couleur intéressantes au jardin intérieur. Apprenez à prendre soin d’un bromélia et vous obtiendrez une plante d’intérieur unique et durable qui demande peu d’entretien.

Qu’est ce qu’un bromelia ?

Originaire d’Amérique Centrale et du Sud, et appartenant à la famille des broméliacées, le bromélia est une plante épiphyte. C’est-à-dire qu’elle pousse sur d’autres plantes, et non dans le sol. Ainsi, tout comme l’orchidée, le bromelia récupère avec ses racines aériennes l’eau et les nutriments nécessaires à sa survie.

Comment prendre soin d’un bromelia ?

Tout d’abord, il est important d’identifier l’espèce de bromélia en sa possession. En effet, chaque variété réclame une exposition au soleil, un niveau d’humidité et de température différent pour mieux pousser.

Il est donc important de savoir comment cultiver son bromélia dans un environnement favorable à sa floraison, afin que celui-ci puisse fleurir rapidement et sainement. Pour ce faire, il faudra suivre les quelques conseils importants.

Fournir une lumière vive sans exposition directe au soleil

La majorité des variétés de bromélias sont tropicales et s’épanouissent dans des environnements chauds, mais ombragés. Il faudra donc la garder face à une fenêtre orientée vers l’est ou le nord pour qu’elle reçoive la lumière indirecte du soleil ou la mettre devant une fenêtre ou sur une véranda orientée ouest ou sud pour qu’elle soit en plein soleil.

Maintenez une humidité optimale

  • Les bromélias supportent mieux les conditions sèches que les racines trempées, de ce fait il n’est pas nécessaire de trop arroser la plante. L’arrosage est uniquement nécessaire que lorsque le haut de la plante est sec sur 5 cm.
  • Par contre la plante ne supporte pas la sécheresse. Un soleil direct pourrait très vite assécher la plante, il faudra donc éviter de l’installer à un endroit trop exposé au soleil.

Bien que natives des environnements tropicaux et humides, certaines broméliacées sont très tolérantes à la sécheresse, mais elles préfèrent un sol humide et non détrempé. Dans une maison typique, il n’est généralement pas nécessaire de maintenir la coupe centrale de la plante constamment remplie d’eau. Mais c’est une option si les niveaux de lumière et la température sont élevés. Si vous arrosez votre bromélia de manière centralisée, veillez à rincer le godet central de temps en temps pour éliminer les sels accumulés. Mais en général, il suffit d’arroser très modérément ces plantes à travers le sol chaque semaine pendant la saison de croissance et de réduire l’arrosage pendant la période de repos hivernal. Ne laissez jamais la plante reposer dans l’eau stagnante, car les broméliacées sont sujettes à la pourriture des racines.

Attendez que les deux premiers pouces du sol soient secs au toucher avant d’arroser. Les plantes que vous cultivez en tant qu’épiphytes (plantes aériennes sans terre) ont besoin de plus d’attention : brumisez-les avec un vaporisateur, et donnez-leur un bon trempage en les immergeant dans l’eau une fois par semaine.

 

Faites circuler l’air autour des plantes

 

Pour que la plante puisse fleurir convenablement, il est important de le laisser dans un endroit où l’air circule librement. Cela va permettre au bromélia de retrouver un peu le même environnement que celui des grandes forêts d’Amérique Centrale et du Sud.

Veillez à ce que les plantes restent humides mais pas détrempées

Les bromélias ont besoin de plus d’humidité que celle contenu de l’air ambiant. Pour cela, l’usage d’un vaporisateur est nécessaire pour brumiser la plante tous les 2 ou 3 jours. En humidifiant régulièrement son feuillage avec un vaporisateur, la plante peut retrouver la moiteur de son habitat d’origine.

Assurez un drainage adéquat

Si le bromélia est planté en pleine terre, il faudra alléger le sol en mettant des cailloux ou des graviers non calcaires et du terreau de feuilles. Ensuite, il faudra pailler à l’aide des copeaux d’ardoise, de galets, de tessons de terre cuite. Cela va permettre à la plante de drainer parfaitement et va empêcher la pousse des mauvaises herbes.

Si le bromélia est planté en pot pour servir d’objet décoratif, il aura besoin d’un contenant percé de trous de drainage. Un récipient qui pourra s’adapter à sa croissance rapide sera privilégié. Pour le bromélia soit bien drainé, il est conseillé de placer une couche de billes d’argiles tout au fond du pot. Il est important d’utiliser uniquement un substrat approprié aux Broméliacées. Ce mélange est constitué de terreau de feuilles, de tourbe et de sphaigne. Un substrat pour orchidée fera également l’affaire.

Fertilisez avec parcimonie

Il faudra fertiliser le bromélia avec parcimonieà l’aide d’un engrais liquide dilué. Cette plante pousse lentement et n’a pas réellement besoin d’engrais. Pour favoriser la floraison ou une croissance rapide, il est possible de la fertiliser de temps en temps, mais pas plus d’une fois toutes les deux semaines.

Le bromelia a t il besoin de soleil ou d’ombre ?

Malgré que le bromélia soit une plante exotique et qu’elle réclame beaucoup de luminosité, il faudra quand  même le protéger du soleil direct en plein milieu de la journée, surtout les premières semaines.

Quelle est la durée de vie d’un bromelia ?

Le bromélia a la particularité de ne fleurir qu’une seule fois dans sa vie, mais sa floraison peut durer entre 3 à 6 mois selon les espèces.

Ensuite concernant sa longévité, le bromélia peut vivre jusqu’à 3 ans si celui-ci est bien entretenu.

Les broméliacées ne fleurissent-elles qu’une fois ?

Comme dit précédemment, les broméliacées ne fleurissent malheureusement qu’une fois au cours de leur vie. Cependant, les broméliacées forment un rejet qui leur permet de se multiplier à nouveau.

 

Le bromelia est-il la fleur de l’ananas ?

L’ananas panaché est cultivé pour son feuillage et non pour ses fruits. Les superbes feuilles rayées de rouge vif, de vert et de crème sont maintenues de manière rigide sur une tige basse.

Leurs fruits brillants sont attrayants mais plutôt amers. Les plantes font de belles et intéressantes plantes d’intérieur ou des plantes d’extérieur en pot pour la saison chaude. La plante d’intérieur à fleurs d’ananas est une broméliacée et nécessite des soins similaires. L’entretien de l’ananas panaché est le même que celui de l’ananas comestible, mais ne vous attendez pas à ce qu’il fructifie du jour au lendemain. Les deux types peuvent prendre jusqu’à cinq ans pour produire des fruits.

Ces plantes de saison chaude peuvent être cultivées à l’intérieur comme de magnifiques plantes d’intérieur. La forme panachée est colorée et vibrante, et convient bien à une pièce partiellement ensoleillée. Il n’est pas recommandé de cultiver des ananas panachés en plein soleil, car les meilleures couleurs sont obtenues dans des zones moins lumineuses.

Cette plante est une nouveauté et n’est pas aussi facile à trouver que les variétés ordinaires de broméliacées ananas. Les plantes matures peuvent produire une fleur dans l’année qui suit leur plantation. Pour démarrer votre propre plante d’intérieur à fleurs d’ananas, récoltez un fruit et coupez le sommet. Laissez sécher la partie supérieure sur le comptoir pendant un jour ou deux.

 

Comment en prendre soin ?

Les ananas ont besoin d’une lumière moyenne, d’un sol pauvre en amendements organiques et d’une humidité modérée. La plante peut tolérer de courtes périodes de sécheresse sans effets néfastes. Ils peuvent être sujets à plusieurs parasites, notamment les pucerons, les aleurodes et les cochenilles.

Rincez les parasites à corps mou et utilisez un savon horticole pour combattre les autres. Fertilisez toutes les deux semaines au printemps jusqu’à la dormance en automne. Utilisez un engrais liquide dilué pour plantes. Arrosez abondamment à chaque fois, mais laissez la surface du sol s’assécher avant de rajouter de l’eau. Pour une croissance optimale, l’ananas panaché doit être conservé dans un endroit où la température se situe entre 18 et 28 °C et où l’humidité est élevée. Imitez les conditions de croissance d’une île hawaïenne et vous êtes assuré du succès de votre plante d’intérieur à fleurs d’ananas !

 

Plante bromelia : astuces d’une fleuriste

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn